Tokyo Vice, Jake Aldestein

Percutant ! Mais attention, ce livre n’est pas à mettre entre toutes les mains car il vous dévoilera les aspects les plus sombres de la société Japonais et de sa capitale tentaculaire. Jake Adelstein est, comme il le dit lui-même, un « Juif du Minnesota » qui décide dans sa jeunesse de postuler comme journaliste au Yomiuri Shinbun, le journal le plus tiré au monde avec 15 millions d’exemplaires chaque jours. C’est le premier Gaijin (terme un peu péjoratif pour désigner les étrangers) a travailler pour cette véritable institution Nippone. Commençant par les faits divers (suicides, meurtres…), il se spécialise très vite sur les Yakuza (la mafia Japonaise) et la traite d’étrangères, souvent d’Europe centrale, dans l’archipel. Très vite aussi, sa vie est en danger, ainsi que celle de sa famille… Mais je ne vous en dirai pas plus sur l’histoire. Ce que j’ai aimé dans ce roman, c’est la facilité avec laquelle il se lit. Il s’agit bien entendu d’un style journalistique mais les pointes d’humour, les détails de la vie de Jake au Japon, sont très bien décrits et vous donnent vraiment l’impression d’y être. Et comme l’auteur est Européen, il se permet de dévoiler tous les petits secrets qu’aucun Japonais ne vous révèlera, loin du silence oblige. Je dois avouer que j’ai lu de nombreux livres dont Ikebukuro West Gate Park, dont je vous parlerai bientôt, et de nombreux livres sur les Yakuza ou encore d’Haruki Murakami, mais je n’en n’ai jamais autant appris sur le Japon qu’avec ce livre. Bien entendu, n’importe lequel de nous Européens allant au Japon ne seront en contact de près ou de loin avec cette « faune » Tokyoïte car les clubs et autres bars sont interdits aux étrangers, mais au moins il vous éclairera sur ce cancer qui ronge la société Japonaise. Jake nous apprend que l’on peut parler de leurs tatouages, de leurs conquêtes amoureuses ou de leurs petits doigts coupés. Cert ains sont même des « stars » de la télévision, répondant aux interview ou s’affichant avec des hommes politiques très connus. Mais parlez d’où vient leur argent, alors là, vous vous mettez en danger. Vous apprendrez aussi comment les journalistes décochent des « scoop » en se liant d’amitiés avec les policiers de la mégalopole. Je vous conseille vraiment la lecture de ce livre si vous avec le cœur bien accroché. D’ailleurs le livre est tellement bien qu’il devrait y avoir un film avec Daniel Radcliffe (Harry Potter).

https://www.amazon.fr/Tokyo-Vice-journaliste-am%C3%A9ricain-japonaise/dp/B0186XKX72

Tokyo Vice

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s