Ramen Week Zuzutto @ Macéo, 15 Rue des Petits Champs, 75002 Paris, France

Tout aurait commencé en 1665 au Japon quand un vice shogun, Mistukuni Mito servit des udon à un maître Chinois du Confucianisme. Ce dernier, en retour, lui servit une soupe de nouilles. c’est de là que vient le nom des ramen « soba à la Chinoise » pour être petit à petit adapté au goût Nippon. Et pourquoi « Zuzutto » ? Il s’agit d’une onomatopée, c’est le bruit des nouilles quand vous les aspirez avec un peu de bouillon pour donner ce goût unique. Voilà pour la théorie. La pratique est beaucoup plus périlleuse : 1h30 de queue pour 20 minutes de plaisir. Heureusement que les nouilles étaient bonnes car franchement, c’est une des pires expériences que j’ai fais de ma vie. Le trottoir pour faire la queue étant petit, systématiquement les gens vous bousculent. Et bien entendu les commerçants mécontents de la foule devant leur boutique vous agressent…  Une fois à l’intérieur, encore de l’attente mais cette fois vous pouvez regarder un maître à l’œuvre, déguster de délicieux saké ou bien vous informer sur les différentes pâtes proposés. Le jour où je suis venu, c’était les « dip ramen » de Max Kawabata du restaurant Ikemen Hollywood en Californie : un bouillon à part à l’Italienne avec du basilic, des tomates cerise et des pignons de pins, et des pâtes larges avec un bon gout d’œuf. Le mélange est détonnant : une alliance surprise de saveurs à laquelle vient s’ajouter une œuf mollet et du porc. Surprenant mais délicieux.

DSC06687 DSC06690 DSC06691 DSC06698 DSC06702 DSC06710 DSC06713 DSC06716 DSC06719 DSC06722 DSC06723 DSC06724 DSC06727 DSC06729 

Publicités

23 réponses à “Ramen Week Zuzutto @ Macéo, 15 Rue des Petits Champs, 75002 Paris, France

  1. J’aurais bien voulu participer à cette Ramen Week mais un seul resto pour Paris… et j’imagine que la queue le soir sera encore plus longue. Dommage que toute la rue Saint Anne ne se joigne pas à l’événement.

    • Voilà exactement : ils ont fait un tel tapage sur le web qu’ils devaient s’attendre à une affluence record ! En plus, à l’intérieur, il y a pleins de places et j’ai compté une douzaine de table libre alors que la queue était énorme dehors. De qui se moque-t-on ?

      • Très belles photo du chef entrain de cuisiner ! Par contre sur le plat, vous avez rajouté du bokeh sur Photoshop ?

      • Merci ! Non, rien de rajouté après coup, le bokeh est naturel, j’étais à f 2.8 pour gagner en luminosité. Tout est fait à f2.8 d’ailleurs, seul inconvénient la faible profondeur de champ…

      • Ok c’est pourquoi sur la photo prise de haut tout était nette ! Sur mon nouvel objectif, j’ouvre à f1,4 mais c’est pour le portrait, je dois recadrer pour mon blog car la distance de mise au point est trop grande 😦 Je ne sais pas quel objectif prendre pour avoir un beau bokeh comme ça et être plus proche !

      • C’est un 50mm? Quoiqu’il en soit, outre l’ouverture, ce qui fait vraiment le bokeh c’est la distance de l’arrière plan : plus il est loin, plus le bokeh sera prononcé. Mais tu peux faire de très bons bokehs à 50 cm de ton sujet. Le choix du collimateur autofocus joue également, si tu sélectionnes le central, toute zone sur un autre plan sera un peu floutée….

      • Exact ! C’est bien un 50mm, plus pour le portrait que l’alimentaire, mais bon, effectivement j’ai mis le bon « collimateur d’autofocus » comme tu dis !
        J’hésite entre deux objectifs dit « macro » : un 60mm et un 105mm à f/2.8. Je pense que le premier est suffisant (et moins cher) mais je ne suis pas certain, qu’en penses-tu ?

  2. Bah dis donc pour arriver à faire la queue pendant une heure et arriver au même moment à garder le moral faut vraiment être un passioné de la cuisine!!*

    *Et à s’être rempli le bide avant:)

  3. J’y étais aussi ce mardi! Mais j’avais anticipé l’affluence en arrivant dès l’ouverture (11h). J’ai quand même attendu 10 minutes dehors et 10 minutes à nouveau à l’intérieur. Le ramen du jour (tsukemen/ nouille à tremper) était très bon et original. J’ai retenté le mercredi pour le Tokyo shoyu ramen. En arrivant vers 10h50 je n’ai quasiment pas attendu…Le bouillon était classique mais les nouilles fines étaient très bonnes. J’ai voulu tenter aujourd’hui pour le dernier jour et gouter le ramen All Star, mais dès 11h, la file d’attente partait de l’autre coté du pâté de maison. J’ai abandonné (j’aime les ramens, mais pas au point d’attendre une heure).Bref, il fallait être vraiment motivé pour faire cette ramen week, mais on ne peut que saluer l’évènement. Le plan com était énorme, d’où cette affluence record, mais le staff et l’organisation était au rendez vous. Bravo!

  4. Pingback: C’est bon le Japon @ Espace Cinko, 12/14 Passage Choiseul, Paris, France | CECJ 2·

  5. Pingback: Shoryu Ramen, 9 Regent Street, London, Royaume-Uni | CECJ 2·

  6. Pingback: Ippudo, 14 Rue Grégoire de Tours, 75006 Paris, France | CECJ 2·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s