Taisho Ken, 40 rue Sainte-Anne, Paris, France

A tout seigneur tout honneur, voici enfin l’article sur l’original « Taisho Ken » ! Je vous l’accorde, le 2 est de loin mon préféré, et cela grâce à l’équipe qui y travaille. Le 3 est assez décevant avec ses plats surgelés et son ambiance un peu trop à la mode à mon goût. Le premier opus est un peu moins bien que le 2 avec des plats en plus, comme le curry, mais d’un niveau à peine supérieur à Higuma. Par exemple, les gyoza sont délicieux rue du Colisée et ici, vraiment médiocre. Le service est souriant et très Japonais ; d’ailleurs de nombreux clients Nippons viennent avaler leurs nouilles avec un grand « slurp » ! Bon point pour la Badoit rouge en bouteille en vert ! Un bon plan B.

Du lundi au samedi, midi et soir. Fermé le dimanche.

Extérieur LogoLa tableLe soirRamen MisoRiz au kimchiAmbianceSaladeLa carteLes chefsGyozaCuisineRamen au porcDSC07413

Publicités

12 réponses à “Taisho Ken, 40 rue Sainte-Anne, Paris, France

  1. Pour un gars qui n’a pas encore mangé, qui à la flemme de faire à manger et qui sait ce qu’il l’attend dans son frigo ton site est une veritable torture qui me met l’eau à la bouche!

    • Je suis navré de provoquer autant d’émotions chez toi ! J’ai lu récemment un article dans le Monde qui décrivait cette passion des internautes à prendre leur repas en photo comme de la « pornographie culinaire ». En effet, sur les photos, les aliments paraissent bien souvent plus beaux qu’en réalité. Et pour conclure, le psychiatre disait que les gens qui prenaient des photos étaient… anorexique ! Purée, avec tout ce que je mange, il est loin du compte !! Je n’ai aucun problème avec la nourriture et c’est avant tout une quête du meilleur équilibre entre prix – bon pour la santé – goût – esthétique. Bon appétit ! Moi aussi je me suis donné faim. Je te rassure, mon frigo n’est pas waouh non plus et je ne sais pas cuisiner…

      • Non ! Ce n’est pas parce que tu as le permis de conduire que tu peux piloter une F1 :p J’ai tellement manger d’excellents sushi que je serai déçu. Par contre un chirashi, pourquoi pas… Ou des maki, ça peut être fait de façon non conventionnel ! Et toi ?

      • J’avais fait des sushi et des makis avec des amis, c’est marrant à faire et tu peux mettre ce que tu veux dedans. Ce que je regrette c’est qu’il y en a jamais assez! 😀

  2. J’y suis passée aussi aujourd’hui et puis y a nouveau restaurant ouvert en face d’Issé Workshop, c’est intéressant que je pense à vous le moment quand j’ai vu ce restaurant. La déco est jolie, avec ton appareil ce sera super =)

      • Non pas celui de kebab wrap (veut bien y faire la queue pour essayer mais restaurants ailleurs c’est toujours plus tenté), le restaurant s’appelle BIS, un nouvel restaurant ouvert par Issé. juste juste juste en face de workshop Issé.

  3. Pingback: Dosanko Larmen, 40 Rue Sainte-Anne, 75002 Paris, France | CECJ 2·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s