Jin Saint-Honoré, 6 Rue de la Sourdière, Paris, France

Tout a bien commencé pour l’ouverture de Jin : la rue de la Sourdière dans le 1er arrondissement a beaucoup de charme avec ses immeubles anciens. Le lieu est certes un peu froid avec son plan de travail en chêne et ses briquettes marron du métro de Paris, mais il est apaisant. Les critiques vantant la soupe miso du chef Taku (Takuya Watanabe originaire de Sapporo). Parlons de ce dernier ; certes, il ne parle pas encore bien Français mais il impressionne avec son look de sumo rockeur. Pour les plats, les premiers n’étaient pas à mon goût, trop originaux, puis les sushi passaient de moyen (la daurade) a vraiment exceptionnel (la sériole avait un petit côté fumé, vraiment divin), avec un riz brun plutôt original. La fameuse soupe miso est vraiment délicate avec son petit bouillon aux crevettes et il y a une très bonne carte de saké. Un lieu d’exception.

Du Lundi au Samedi de 19h00 à 00h00.
Carte Baguette Taku   Crabe et oeuf de saumon Foie de lotte Sahimi de daurade royale ServietteCoquille St Jacques Maquereau Raie en gelée Lotte marinée YuzushuGingembre Saumin, maquereau, daurade Autre vue  Maquereau Coquille St Jacques Sériole MisoOmelette La table
Publicités

10 réponses à “Jin Saint-Honoré, 6 Rue de la Sourdière, Paris, France

    • J’ai peut-être été un peu dur mais je pense qu’il faudra revenir à ce restaurant dans 6 mois pour voir s’il a évoluer. C’est dur de commencer à Paris !

  1. Bonsoir,

    Sans vouloir couler ce beau restaurant, j’ai voulu m’y rendre ce soir à l’ouverture. 19h, un lundi, 2 clients à l’intérieur. L’accueil est assez froid et on m’invite a partir car « le restaurant est complet pour toute la soirée ». Sans vouloir mettre en cause la parole de la préposée, j’en doute un peu… Peut être ne sont ils pas tentés par des jeunes en T-Shirt et en Jean…. C’est vraiment dommage cette fausse pudibonderie !

    Moi en tout cas cela m’a refroidi, je ne pense pas y retourner.

    Bonne soirée

    • Pas de « sushi » ! C’est vrai que les premières critiques de ce restaurant étaient tellement extraordinaire que cela ne pouvait pas être vrai. Compte tenu des personnes qui y vont, je ne me suis vraiment pas senti à ma place. En plus, le chef est particulièrement froid… C’est vrai, qu’il y a meilleur pour moins cher à Paris, capitale Nippone en Europe avec Londres !

  2. Pingback: Toraya, 10 Rue Saint-Florentin, Paris, France | CECJ 2·

  3. je devais y aller il y a quelques semaines et une fois devant le prix le samedi soir était en fait de 135 ou 160€.
    Du coup on a décidé d’annuler, ce que je regrette un peu moins depuis que j’ai lu ton post.

    • Franchement, tu n’as rien manqué ! Quand je vois qu’il a une étoile au guide Michelin, je tombe des nues. J’avais des doutes après le restaurant de Jrio à la station de Ginza qui a trois étoiles et que les Japonais ne connaissent pas… C’est du pure snobisme. Si tu as de l’argent de côté, va chez Okuda (encore plus cher), je n’y suis pas allé mais je pense que c’est une expérience unique, comme au Japon. Pas comme ce motard qui se dit chef !

  4. Pingback: Top 10 des meilleurs Sushi à Paris |·

  5. Pingback: Sushi Ginza Onodera, サンリット銀座ビルⅡ 1F Japan, 5 Chome-14-14 Ginza, Tokyo, Japon |·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s