Sarashinanosato, près de Tsukiji, Tokyo, Japon

Parfois, l’accueil est déplorable, même au Japon. A deux pas du plus grand marché de poisson au monde, Tsukiji, cette gargote se permet de rappeler aux touristes que les crevettes panées ne sont servies que dans le plat de nouilles. Ce jour là, j’avais faim, je n’ai rien dit mais je n’en n’ai pas moins pensé. Pour le repas en lui-même, la crevette panée se gonfle de soupe et devient assez insipide. Il faisait froid et le bouillon était chaud. Rien d’extraordinaire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s