Dosanko Larmen, 40 Rue Sainte-Anne, 75002 Paris, France

Exit Taisho Ken, place à Dosanko Larmen. Après la guerre des sushiya, c’est au tour des nouilles Japonaises de conquérir Paris. Si vous souvenez bien, la Ramen Week Zuzutto, en janvier 2014, nous avais permis de découvrir de nombreuses spécialités de chefs du monde entier. Et c’est une chaine de restaurants de New-York (ouvert en 1974) qui est arrivé en premier. A l’origine, Dosanko, crée en 1961, est originaire du nord du Japon (Dosanko signifie les « gens d’Hokkaido ») et qui comprend 1150 restaurants sur le territoire Nippon ! Mais, imaginez Hokkaido : neige l’hiver, été frais ; avec un tel le climat, nous sommes bien loin des influences tropicales qui baignent parfois Tokyo l’été, plus au Sud. C’est pourquoi, on comprend tout à fait l’inclinaison des Japonais pour ce nouveau petit restaurant baignant dans la vapeur et dans les effluves de miso (pâte de soja fermenté). C’est d’ailleurs cet ingrédient qui fait la spécificité de la recette : miso blanc et miso rouge sont donc la base du bouillon où baignent d’assez bonnes nouilles de blé. La carte est simple et il faudra choisir soit un Donburi (un bol de riz recouvert de bœuf par exemple) ou un Larmen. Vous pouvez aussi prendre un menu avec quatre gyoza (des raviolis Japonais). Ensuite, la soupe se décline en miso rouge, miso blanc, sauce soja ou sel et beurre. J’ai choisi un grand Larmen Akaneri (Aka signifie rouge en Japonais que l’on retrouve dans le coquillage Akagai). Le miso rouge est certainement la préparation la plus originale de la carte mais attention, c’est très riche en goût avec une légère amertume qui reste en bouche et un fumet de fruits de mer subtil lors de la dégustation. Je vous conseille plus de commencer par un miso blanc ou une sauce soja la première fois. Les tranches de porc qui accompagnent le plat sont parfaitement cuites, tendres et bien grasses. Il y a enfin la possibilité d’ajouter un œuf ou du naruto. J’ai bien aimé, même si j’ai trouvé les pâtes un peu trop « al dente » à mon goût. Alors est-ce mieux que la référence Parisienne actuelle, Naritake Kotteri Ramen ? Je dirais que c’est différent, Dosanko est plus abordable gustativement, plus facile à digérer. Nul doute que cette adresse qui a ouvert il y a peine une semaine aura un grand succès car il y avait déjà la queue ce soir. Une dernière chose, pourquoi « Larmen » et non « Ramen » ? J’ai demandé à la chef qui m’a dit ne pas vraiment savoir et que c’était la même chose selon elle ! Il semblerait que le mot dérive en réalité du Chinois, « Lo Mein-  撈麵 », qui sont des nouilles de blé.

Du Lundi au Vendredi de 11h30 à 14h30 et de 18h30 à 22h30. Samedi et Dimanche de 12h à 15h et de 18h30 à 22h30.

1-_DSC0293 1-_DSC0295 1-_DSC0296_DSC5715 1-_DSC0308 1-_DSC0308b_DSC5722 1-_DSC0309 1-_DSC0310 _DSC5708_DSC57241-_DSC0316 1-_DSC0318_DSC5745 1-_DSC0327

Publicités

18 réponses à “Dosanko Larmen, 40 Rue Sainte-Anne, 75002 Paris, France

  1. Bonjour,
    J’avoue avoir eu la chance d’aller au Japon plusieurs fois et forcément en rentrant …on a envie de garder des petites habitudes ! Et pour moi ce sont les bons lamens 🙂
    Et je suis tombée amoureuse de cette cantine japonaise il y a 4 ans!
    Déjà l’ambiance et ce coté très authentique!! J’avais l’impression de m’être teleporté au Japon! Et quand j’ai goûté mon lamen et mes gyozas!!! Ô suprise pour mes papilles… OMG le même goût que mon petit resto à Kabukicho!
    Et là en octobre 2014! Je savais qu’il y avait un changement de carte…car forcément depuis 4 ans des liens se créent avec l’équipe 🙂
    J’ai bien aimé le miso rouge et son petit gout unique et intense! Un délice que je conseille aux vrais amateurs de lamens !
    La carte est plus élargie avec des plats pour ceux qui ne sont pas fans de lamens!
    L’ambiance reste aussi chaleureuse car l’équipe reste la même pour mon plus grand bonheur! Et le Vrai goût y est toujours présent !!
    Sincèrement Allez y!!!!

    • C’est marrant que vous soyez amis avec l’équipe de Taisho Ken/Dosanko Larmen, moi je suis ami avec ceux de Taisho Ken 2 près des Champs Elysées.
      Ce n’est pas qu’un changement de carte, c’est une refont complète ! Une nouvelle ère pour les lamen en France et je pense que ce n’est qu’un début…

  2. Je viens de le tester ce midi (en solution de repli du Naritake et ses 40 minutes de queue).
    C’est une très bonne adresse, un peu moins bonne que le Naritake je trouve (j’adore leur nouilles, au gout de blé plus prononcé) mais meilleure que Taishoken. Portion gigantesque, gout délicieux.

  3. J y suis allee et franchement les nouilles sont moins bonnes que chez naritake sinon le bouillon miso rouge est tres bon avec je trouve un gout assez prononce de graine de coriandre. La portion moyenne est bien et les gyozas n ont rien d extraordinaires. L oeuf est assez bien cuit sale mais pas marine comme chez naritake. Mais surtout par rapport a naritake c est qu en sortant il ne vous reste pas cette soif du au glutamate. Moi je dis si tu bois pas assez d eau dans la journee va chez naritake sinon va chez dosanko :).

    • Je n’ai jamais eu soif en sortant de Dosanko… Par en sortant de Naritake, j’ai eu envie de vomir tellement c’est gras ! C’est vrai que les gyoza sont moyens mais normalement fais maison. Et je trouve Naritake sale par terre. Enfin bref, les deux adresses ont leurs avantages et leurs inconvénients !

  4. Pingback: Shoryu Ramen, 9 Regent Street, London, Royaume-Uni | CECJ 2·

  5. Pingback: Hakata Choten, 53 Rue des Petits Champs, 75001 Paris, France | CECJ 2·

  6. Pingback: Dosanko Larmen : pour les fans de ramen et de miso | A la Recherche du Pain Perdu...·

  7. Pingback: Top 5 des meilleurs Ramen à Paris |·

  8. Pingback: Top 3 des Gyoza à Paris |·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s